Sécurité locale: polices territoriales, polices municipales, gardes champêtres, ASVP et autres sujets
  Fictions juridiques
 

         Mise au point: Depuis la publication de ce premier texte de fiction juridique, je reçois beaucoup de mails. La plupart sont constructifs. Leurs auteurs cherchent la faille tels les avocats du mis en cause, épluchent les textes, se posent des questions sur le bien-fondé de l'action, etc. Certains trouvent des motifs de contestation de la procédure car il y en a. Je trouve cette réaction de débat bénéfique, et c'est bien elle que je recherchait en rédigeant ce texte.
D'autres lecteurs, heureusement moins nombreux, partent du principe que j'approuve ce que j'ai écrit. Que personne ne se méprenne: il s'agit bien d'une fiction. Je ne sais pas quelle serait la décision d'un juge s'il devait se prononcer sur la légalité de tels actes et seul un magistrat pourrait décider en fait et en droit, sur le fond et la forme. Moi, je ne me prononce pas. Je décris une situation qui est une fiction mais qui pourrait se produire demain en France. Je ne dis pas que c'est bien ni que c'est mal. Je dis que cela peut arriver et vous interroge en votre for intérieur: serait-ce normal?
Ne tirez pas sur le messager, lisez plutôt le message...


La fiction juridique

 

La fiction juridique n’existe pas en tant que style littéraire. Je propose donc sa création.

             Ce style s’inspire fortement des cas concrets proposés chaque années aux étudiants et aux professionnels en droit mais développe le concept en créant de véritables histoires romancées.

             La fiction juridique consiste à imaginer la mise en œuvre d’un point de droit, qu’il soit existant ou à venir, à travers l’histoire d’un personnage. Elle se distingue des romans policiers qui ne traitent habituellement que de la phase d’enquête du procès pénal. Elle a quelques points communs avec la fiction judiciaire qui traite à la fois de la phase d’enquête et du procès. Cependant, elle s’en distingue par le fait que l’histoire n’est finalement qu’un accessoire à l’exposé du point de droit mis en lumière, alors que dans les deux styles évoqués ci-dessus, c’est bien le personnage principal qui est au centre de l’intrigue et non le contexte juridique.

             La fiction juridique obéit à quelques règles simples. Elle est souvent rédigée à la première personne sans que cela soit une règle intangible. Le personnage principal est souvent un professionnel du droit ou une personne éclairée dans ce domaine de par son expérience professionnelle ou personnelle. Il s’agit souvent d’histoires courtes, de type nouvelles. Enfin, notons que la fiction juridique s’adresse avant tout aux professionnels du droit ou aux personnes intéressées par ce domaine tant les points traités sont parfois techniques.

              Vous trouverez dans cette rubrique mes créations dans ce domaine. N’hésitez pas à me donnez vos avis.

 

Bonne lecture

 

Cédric Renaud

Le lien vers la page Wikipedia de la fiction juridique: cliquez ici



 
  Aujourd'hui, 11 visiteursont visité ce site Tout droit réservé (c) Cédric Renaud 2008-2015  
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=